Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2018 3 28 /02 /février /2018 19:52

Célèbre conférence d’égyptologie du Caire de 1974, organisée par l'UNESCO, qui marque le triomphe définitif des thèses du grand savant Cheikh Anta Diop sur l’Égypte antique, l'antériorité négro africaine de la civilisation égyptienne et sa prédominance sur la civilisation gréco-romaine sur laquelle l'Occident a fondé son complexe de supériorité sur le reste du monde.

Les travaux scientifiques du Pr Cheikh Anta Diop dans le domaine de l'égyptologie constituent une contribution majeure et une référence en la matière depuis plus de 30 ans, précisément depuis ce colloque du Caire organisé par l'Unesco dans le cadre d'un grand projet dont la phase 1 lancée en 1964 et qui s'est achevée en 1999, a abouti à la rédaction de l'histoire générale de l'Afrique (8 volumes).
Pour rappel, ce colloque qui se tient du 28 janvier au 3 février 1974 est consacré au Peuplement de l’Égypte ancienne et au Déchiffrement de l'Écriture Méroïtique. Son compte-rendu a fait l'objet d'un ouvrage (Le peuplement de l’Égypte ancienne et le déchiffrement de l'écriture méroïtique, Actes du colloque tenu au Caire, du 28 janvier au 3 février 1974, éditions Unesco, Paris, 1978.). Il a permis à l'ensemble des savants et spécialistes venus du monde entier, de défendre leurs thèses durant trois jours, et les a invités selon les propres termes des organisateurs onusiens : « à apporter des éclaircissements, à établir des faits et à étayer de preuves en toute rigueur scientifique, à aborder ces questions en toute sérénité et avec le constant souci de la vérité scientifique, en ayant l'attitude scientifique réelle de celui qui doute, qui ne sait pas, qui s'est trompé ou qui doute ». Deux principales thèses se sont affrontées : celle d'une Égypte nègre depuis ses origines, et berceau de l'humanité défendue par Cheikh Anta Diop et Théophile Obenga, et celle d'une Égypte ancienne blanche ou métisse, défendue par la plupart des autres savants présents.
Les conclusions générales de ce colloque montrent sans ambiguïté la très nette domination des thèses soutenues par les professeurs Anta Diop et Obenga sur celles des autres sommités mondiales présentes : « La très minutieuse préparation des communications des professeurs Cheikh Anta Diop et Obenga n'a pas eu, malgré les précisions contenues dans le document de travail préparatoire envoyé par l'UNESCO, une contrepartie toujours égale. Il s'en est suivi un réel déséquilibre dans les discussions. ». Parmi les recommandations de ce colloque, on peut citer les points suivants qui marquent sans aucun doute le triomphe des principales thèses défendues par Cheikh Anta Diop depuis son ouvrage de référence Nations nègres et culture paru en 1954 :
- « D'établir toutes les corrélations possibles entre les langues africaines et l'égyptien ancien », « Devant l'impossibilité de relier génétiquement l'égyptien, le sémitique et le berbère » ;
- « L'égyptien ne pouvait être isolé de son contexte africain et que le sémitique ne rendait pas compte de sa naissance » ;
- Le terme Kamet c'est à dire Noir/Noire, fut définitivement accepté pour désigner les Égyptiens. Terme qu'eux-mêmes utilisaient pour se désigner.
Il est également intéressant de noter que c'est lors de ce colloque que fut rejeté l'usage du terme biblique Cham, dénué de tout fondement scientifique.

Eugène WOPE 

3 décembre 2014

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog de Eugène Wope
  • : Réflexions et échanges sur le continent africain, le monde noir et leur rapport au reste du monde.
  • Contact

Auteur

  • Eugène Wope
  • Préférences. Personnalités: Mandela, Obama, Gandhi, Kagame. Intérêts: Anthropologie, Histoire, Musique, Physique. Musiciens: Otis Redding, Sam Cooke, M. Makeba. Intellectuels: C. A. Diop, A. Césaire. Sportifs: Mohamed Ali, R. Milla

Recherche

Archives

Catégories

Liens